Troglos de Loire

Habiter la pierre, c’est ce qu’on choisi de faire bon nombre de personnes non loin de la Loire. On a creusé pour extraire des pierres pour les Maisons et les châteaux « au dessus du sol », et les carrières en gruyère

Troglos de Loire

Habiter la pierre, c’est ce qu’on choisi de faire bon nombre de personnes non loin de la Loire. On a creusé pour extraire des pierres pour les Maisons et les châteaux « au dessus du sol », et les carrières en gruyère

Passage de graines

Profitons de notre route pour partager avec tous ce qu’offre la nature généreusement Qu’importe ceux qui interdisent ou qui marchandent De nos mains nous recevons, de nos mains nous donnons Voici le petit jeu du passage de graines C`est l`histoire

Passage de graines

Profitons de notre route pour partager avec tous ce qu’offre la nature généreusement Qu’importe ceux qui interdisent ou qui marchandent De nos mains nous recevons, de nos mains nous donnons Voici le petit jeu du passage de graines C`est l`histoire

Cabane Ardheia

ARDHEIA

Une cabane perchée sur un gros caillou gris, hymne aux rondeurs et au petit. Encrée sur le Roc, traversée par la vie, venez voyageurs chercher l’abris. Repos au plus haut point, au troisième niveau, observation discrète des forêts alentours. Repère d’éveil comme

Cabane Ardheia

ARDHEIA

Une cabane perchée sur un gros caillou gris, hymne aux rondeurs et au petit. Encrée sur le Roc, traversée par la vie, venez voyageurs chercher l’abris. Repos au plus haut point, au troisième niveau, observation discrète des forêts alentours. Repère d’éveil comme

Et pourquoi pas ?

A Lavoûte-Chilhac, en Haute-Loire, une petite route quitte les berges de l’Allier et grimpe sur la colline. Elle nous rappelle à nous voyageurs aux petits mollets, que n’avons pas encore quittés le Massif central. Tout en haut, dans le hameau

Et pourquoi pas ?

A Lavoûte-Chilhac, en Haute-Loire, une petite route quitte les berges de l’Allier et grimpe sur la colline. Elle nous rappelle à nous voyageurs aux petits mollets, que n’avons pas encore quittés le Massif central. Tout en haut, dans le hameau

La ferme de l’Indien

Stéphane nous accueille dans sa ferme. Mais avant d’arriver jusqu’à lui, nous croisons la route du cheval, de la mule et des chèvres. A peine arrivés, les vélos en équilibre instable, nous nous engouffrons déjà dans le sauna encore chaud,

La ferme de l’Indien

Stéphane nous accueille dans sa ferme. Mais avant d’arriver jusqu’à lui, nous croisons la route du cheval, de la mule et des chèvres. A peine arrivés, les vélos en équilibre instable, nous nous engouffrons déjà dans le sauna encore chaud,

Le zome de Gilles

Au dessus de la maison de Gilles domine une toute petite forêt où vivent quelques sapins, châtaigniers et noisetiers. Viennent s’y abriter les oiseaux du coin, les lièvres et les voyageurs que nous sommes. Comme une main qui se referme

Le zome de Gilles

Au dessus de la maison de Gilles domine une toute petite forêt où vivent quelques sapins, châtaigniers et noisetiers. Viennent s’y abriter les oiseaux du coin, les lièvres et les voyageurs que nous sommes. Comme une main qui se referme

Equipements

Nous partons avec 2 vélos, 2 sacoches par roue et 2 roues par vélo. Dans chaque sacoche l’essentiel pour bien rouler, manger, se divertir et dormir. Pendant notre préparation (et encore maintenant), les blogs des autres voyageurs nous ont pas

Equipements

Nous partons avec 2 vélos, 2 sacoches par roue et 2 roues par vélo. Dans chaque sacoche l’essentiel pour bien rouler, manger, se divertir et dormir. Pendant notre préparation (et encore maintenant), les blogs des autres voyageurs nous ont pas